Digital Diplomacy

Digital Diplomacy
*2012 Création du Hub, from Paris, France. By Morgane BRAVO, President & Founder. *Avocat de formation, études & expérience Diplomatique...* Passionnée du Web depuis 1998. *Morgane BRAVO, from Paris, France. She's graduate Lawyer and have a Master’s degree in Diplomacy & Political Science...Diplomatic experience.

lundi 16 juillet 2012

*Le Marché unique, l’esprit d’entreprise, l’énergie et le commerce international, piliers importants de la croissance...*

CY2012.eu


Le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, M. Neoklis Sylikiotis, chargé également du portefeuille de l’énergie, a présenté à Bruxelles, ces deux derniers jours, les priorités de son ministère  durant la Présidence chypriote aux Commissions des affaires juridiques (JURI), du Marché intérieur et de la protection des consommateurs (IMCO), de l’industrie, de la recherche et de l’énergie (ITRE) et du commerce international  (INTA) du Parlement européen.

Modernisation du cadre juridique pour la protection des droits de propriété intellectuelle  

En présentant les priorités de la Présidence à propose des droits de propriété intellectuelle et du droit des sociétés,  M. Sylikiotis a souligné la nécessité d’une coopération entre le Conseil et le Parlement européen.  
Il a déclaré que la modernisation du cadre juridique pour la protection des droits de propriété intellectuelle était défini par la stratégie Europe 2020 comme étant un préalable nécessaire pour stimuler la compétitivité de l’industrie  novatrice de l’UE, en soulignant que la Présidence chypriote  ferait avancer les dossiers pertinents de la meilleure façon possible. M. Sylikiotis a souligné l’importance  de l’achèvement du paquet brevet  dans les meilleurs délais, en étroite coopération avec le Parlement européen. Il a souligné en outre que l’amélioration continue et l’harmonisation  des règles relatives au droit des sociétés et au gouvernement d’entreprise contribuaient considérablement à l’amélioration de l’environnement des entreprises, promouvaient la croissance économique et  permettaient aux entreprises de faire face avec succès à la concurrence sur les marchés mondiaux.

Accent mis sur le marché unique

M. Sylikiotis a également présenté les priorités et  les actions  à mettre en œuvre durant la Présidence chypriote concernant les questions relatives au marché intérieur, à la politique des consommateurs et à l’harmonisation technique. En vue d’atteindre l’objectif de la Présidence pour une “meilleure  Europe”, principalement pour ses citoyens, il a souligné que le Conseil coopérerait étroitement avec le Parlement européen  afin de traiter avec succès les dossiers importants compris dans le programme du Trio, tels que l’Acte pour le marché unique I et II, les marchés publics, les qualités professionnelles, les directives comptables  et  le règlement extrajudiciaire ainsi que le règlement en ligne des litiges.

Stimulation de l’esprit d’entreprise

En parlant de l’esprit d’entreprise et de l’industrie, M. Sylikiotis a affirmé que Chypre mettrait l’accent, en matière de compétitivité, sur la croissance, par le biais de la promotion de politiques cruciales, telles que  le programme pour la compétitivité des entreprises et des PME (COSME).
M. Sylikiotis a également affirmé que la Présidence chypriote  soutiendrait la nouvelle approche de l’UE en matière de politique industrielle, comme moteur de la croissance européenne, de la création d’emplois et de la prospérité en  Europe.

Promotion de l’infrastructure transeuropéenne en matière d’énergie

S’agissant des questions énergétiques, le ministre a déclaré que la promotion de l’infrastructure transeuropéenne en matière d’énergie figurait parmi les priorités de la Présidence chypriote, tout comme  la sécurité de la prospection et de l’exploration des gisements pétrolifères et gaziers ainsi que des activités de production. Il a parlé par ailleurs de l’importance du programme communautaire d’étiquetage “Energy Star” relatif à l’efficacité énergétique en vue de réaliser des économies d’énergie de 20% d’ici à 2020, tandis qu’en matière de pénétration plus large des sources d’énergie renouvelables, M. Sylikiotis a proposé le commencement de l’examen d’options et de buts envisageables  à l’horizon 2030.

Le commerce international est essentiel pour la croissance

“Le commerce international peut jouer un rôle très important en vue de renverser les effets de la crise économique actuelle, puisqu’il est un pilier d’importance stratégique pour la croissance  et  le redressement de l’économie”, a souligné M. Sylikiotis devant les membres de la commission INTA. Il a mentionné en outre un certain nombre d’accords commerciaux importants et de partenariats avec de grands partenaires économiques de l’UE, tels que le partenariat euro-méditerranéen, l’Accord économique et commercial global entre l’UE et le Canada,  un accord d’investissement bilatéral entre l’UE et la Chine et, enfin,  des accords de libre-échange entre l’UE et le Japon, les Etats-Unis et  Singapour.

Bien à vous,
Morgane BRAVO

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire